Lycée du Parc

Accueil > PRÉPAS > Les Filières > Lettres A/L > Deuxième année : khâgne > Enseigements spécifiques khâgne Ulm > Options lettres classiques et modernes


Options lettres classiques et modernes

Option Lettres Classiques


Elle s’adresse aux étudiants qui, débutants ou confirmés, pratiquent deux langues anciennes.

Au concours, les épreuves écrites comportent une version grecque en quatre heures, et une version latine accompagnée d’un court thème, l’ensemble en cinq heures. A l’oral, les candidats admissibles doivent, pour chaque langue, traduire et commenter un texte en une vingtaine de minutes (temps de préparation : une heure) ; à l’épreuve de latin s’ajoute une interrogation d’histoire ancienne.

Cette option ne comporte, pour les épreuves de traduction, aucun programme, ce qui permet d’étudier des textes très variés au cours de l’année. L’objectif est d’atteindre une certaine maîtrise de la langue et de se familiariser avec la vie et la culture antiques. En revanche, il y a un programme d’histoire ancienne, qui reste le même d’année en année – ce que les étudiants qui choisissent de faire une seconde khâgne apprécient particulièrement !

Option Lettres Modernes


Chaque année quatre œuvres de genres et de siècles différents sont inscrites au progamme de l’option. Par exemple, pour le concours 2002, Pantagruel de Rabelais, Les Femmes savantes de Molière, Candide de Voltaire et Les Moralités légendaires de Laforgue ; pour le concours 2003, quatre chants des Tragiques d’Agrippa d’Aubigné, Le Cid de Corneille, Tête d’Or de Claudel et L’Espoir de Malraux.

L’épreuve écrite consiste en un commentaire composé classique (en quatre heures) d’un passage d’une œuvre au programme, ce qui signifie, pendant l’année, un travail approfondi des textes et valorise les esprits littéraires. Remarquons que ce travail est particulièrement formateur pour la poursuite d’étude de Lettres modernes et la préparation ultérieure des concours d’enseignement.

L’épreuve orale, très originale, demande que l’on traite, en une vingtaine de minutes, un sujet à partir d’un ou plusieurs passages, extraits d’une ou plusieurs œuvres au programme. La préparation dure une heure, ce qui suppose un bon entraînement et une alliance intéressante de l’esprit d’analyse et de l’esprit de synthèse. L’expérience montre l’intérêt que suscite cet exercice très stimulant, qui laisse une grande place à la réflexion personnelle.

Mme. F. Nicollet,
Professeur de Lettres au lycée du Parc


impression
pdf