Lycée du Parc

Accueil > SECOND CYCLE > Projets et voyages > Projets d’enseignement > Classe de terrain en Ardèche pour les élèves de section européenne


Classe de terrain en Ardèche pour les élèves de section européenne

Les élèves de la section européenne du lycée du parc se sont rendus en Ardèche le 11 mai dernier, sur les traces de leurs ancêtres. Une visite de la caverne du pont D’Arc, réplique de la grotte Chauvet, ouverte en 2015, leur a permis d’admirer les œuvres des premiers hommes de notre espèce qui ont colonisé la région il y a 36 000 ans. Ils se sont ensuite rendus dans la galerie de l’Aurignacien, très interactive, où ils ont pu admirer des reconstitutions de la faune, mieux comprendre les changements climatiques qui ont affecté l’Europe et les techniques artistiques des premiers européens.

Par la suite, nous avons bravé la pluie pour nous rendre à Rochecolombe, un ancien village médiéval bâti près d’une source, résurgence d’une rivière souterraine. Le site est représentatif de la géologie karstique. Il est marqué par ses falaises calcaires qui forment un cirque et sa cascade intermittente alimentée ce jour-là par une pluie nourrie. Nous avons pu déjeuner au sec, dans la salle communale de Rochecolombe ouverte spécialement pour nous par la municipalité, très accueillante. Nous en profitons pour remercier M. Le Maire et ses adjoints.

La journée s’est poursuivie au Teil, par la visite du musée de la résistance en Ardèche. Nous avons là aussi bénéficié d’un accueil très chaleureux de la part de Mme NOIRBENT, directrice du musée, créé à l’origine par des résistants de la région. Deux groupes se sont relayés pour visiter l’exposition très bien documentée, avec des objets d’époque et assister à un atelier animé par Anne-Claire NOIRBENT
Une journée riche en découvertes qui seront exploitées dans le cadre du programme de la section européenne de terminale. C’est pourquoi les élèves ont produit un compte-rendu dont voici quelques extraits :

« 35,000 years ago, humans hunted reindeer and drew murals, using charcoal. They were obviously very different from us technologically speaking but they seemed to have the same way of thinking as us”
Emma and Benjamin

“It was a wet and surprising day”
Julie

What I really enjoyed was the recreation of cave bears (a now extinct species) using only the bones, the skulls, the fossilized footprints and holes they had left on the ground when they hibernated during winter. After hibernation, they left the cave by scraping their fur against the walls, which left clay on them. This detail was reproduced by humans on their paintings.
Pierre
“Concerning the museum, studying the way France led a high resistance movement against the violence of the Nazis had an impact on my vision of the war, especially as these events were presented on a local scale”
Dunia

“Once we had arrived in front of the cliff, all the students and teachers were struck by the beauty of the landscape. Indeed, whenever it rains, the water coming out of the cliff falls on a huge brown rock and pours into a small hole in the gravels. It was so class and amazing !”
Sélim

“ Despite its small size, the museum of the French resistance was fascinating, and the hiking was an amazing time I shared with my friends, as well as a wonderful opportunity to see this unique waterfall”
Lucien


impression
pdf