Lycée du Parc

Accueil > VIE CULTURELLE > Associations et Clubs du Lycée > Atelier « Plein Écran »


Atelier « Plein Écran »

L’Atelier « Plein Écran » est de retour et vous propose, une fois par mois :
• de voir, ou revoir, quelques-uns des grands films du cinéma mondial
• cette année, 8 films sur le thème du secret +  un hommage à Michel Piccoli 
• et de venir débattre, avec nous sur les films de l’année. Si vous êtes intéressés, prenez contact avec l’un d’entre nous...

NOUVEAU : le film commence à 20 h, il est suivi d’un débat

Jeudi 23 septembre : Les Diaboliques , Henri-Georges CLOUZOT, 1955, 1 h 54, France. Dans un pensionnat pour garçons, Christina (Véra Clouzot) et Nicole (Simone Signoret), respectivement épouse et maîtresse du directeur Michel Delasalle (Paul Meurisse), s’associent afin d’assassiner l’homme qu’elles ont fini par haïr. Mais quelques jours après le meurtre, le corps de Michel disparaît... Un film au suspens puissant, toujours aussi haletant. Nous nous arrêterons là car lorsqu’on parle des Diaboliques, il ne faut surtout pas trop en dire... (Présentation : M. Neyrand)

Mardi 19 octobre : La Vie des autres (Das Leben der Anderen), Florian Henckel von DONNERSMARCK, 2006, 2 h 17, Allemagne. Allemagne de l’Est, 1984 : un officier de la Stasi, nommé Wiesler, a pour mission d’observer un couple d’intellectuels. Ces derniers, l’auteur à succès Georg Dreyman et sa compagne, l’actrice Christa-Maria Sieland, le fascinent de plus en plus... Film inquiétant et troublant qui, plus qu’un documentaire sur la Stasi qui essaie de percer les secrets de supposés opposants au régime, est un véritable thriller psychologique où l’observation froide et machiavélique d’un agent de la Stasi ouvre la porte vers d’autres secrets dont l’ultime sera révélé à la fin et nous soulagera. Un magnifique film à revoir à l’heure où le monde voudrait tout mettre sous écoute, un film qui rappelle que l’humain reste toujours vainqueur ! (Présentation : Mme Blanchon)

Jeudi 18 novembre : La Maison du docteur Edwardes (Spellbound), Alfred HITCHCOCK, 1945, 1 h 51, Royaume-Uni. Qui est le docteur Edwardes ? S’agit-il du vrai psychiatre ou bien de quelqu’un qui a pris sa place ? Dur à savoir, puisque le docteur souffre d’amnésies… Dans ce film, Hitchcock sonde les secrets enfouis dans le subconscient et nous offre un film magnifique qui a bénéficié des décors dessinés par Salvador Dalì. (Présentation : M. Corno)

Mardi 14 décembre : Arsenic et vieilles dentelles (Arsenic and Old Lace), Frank CAPRA, 1944, 1 h 54, États-Unis. Venu annoncer son mariage à ses deux tantes aussi charmantes qu’ingénues, Mortimer Brewster (Cary Grant) découvre un cadavre caché dans un coffre... Une comédie jubilatoire et immorale d’après une pièce de théâtre jouée à Broadway en 1941, qui nous fait aussi réfléchir à notre droit à bien vieillir. (Présentation : M. Henry)

Jeudi 13 janvier : Le Secret derrière la porte (Secret Beyond the Door), Fritz LANG, 1948, 1 h 34, Allemagne. Suite à un coup de foudre en vacances au Mexique, une jeune Américaine épouse très rapidement un homme qui se révèle sombre et tourmenté. C’est une fois installée dans son manoir qu’elle découvre la passion morbide de son mari pour des chambres mortuaires qu’il reconstitue minutieusement. Pourtant, une pièce reste toujours fermée… Variation psychanalytique du conte de Barbe Bleue et, pour Fritz Lang, un hommage au thriller Rebecca d’Alfred Hitchcock. (Présentation : M. Henry)

Mardi 8 février : Les Hommes du président (All the President’s Men), Alan J. PAKULA, 1976, 2 h 18, États-Unis. En 1972, cinq hommes sont arrêtés pour s’être introduits de nuit dans l’immeuble du Watergate où se situent les bureaux du parti Démocrate. Deux journalistes du Washington Post, Carl Bernstein (Dustin Hoffman) et Bob Woodward (Robert Redford) décident de reprendre une enquête présentée initialement comme un simple fait divers… Un film exemplaire qui démontre, s’il le fallait, que la presse d’investigation est un contre-pouvoir indispensable en démocratie. (Présentation : M. Neyrand, M. Courtois).

Jeudi 17 mars : Le Prestige (The Prestige), Christopher NOLAN, 2006, 2 h 10, États-Unis. Deux prestidigitateurs britanniques de la fin du XIXe siècle sont engagés dans une dramatique rivalité… (Présentation : M. Courtois)

Jeudi 7 avril : Juste la fin du monde , Xavier DOLAN, 2017, 1 h 39, Canada. Adapté de la pièce de théâtre éponyme écrite par Jean-Luc Lagarce à Berlin en 1990, le film Juste la fin du monde raconte l’après-midi en famille d’un jeune homme qui, après douze ans d’absence, retourne annoncer aux siens sa mort prochaine. Véritable huis clos familial qui nous dévoile petit à petit des secrets enfouis qui minent totalement les rapports entre tous ces personnages, incarnés par des acteurs tout aussi charismatiques, oscillants entre intériorité toute contenue avec des silences et explosions lyriques de non-dits surgissant à l’image. Révélera-t-il son secret ? (Présentation : Mme Blanchon)

 Séance spéciale : hommage à Michel Piccoli 

Mardi 11 mai : Habemus Papam , Nanni MORETTI, 2011, 1 h 42, Italie. À la mort du pape, le conclave se réunit à Rome. Après plusieurs tours de votes, le cardinal Melville est élu mais il ne se montre pas au balcon. Dans sa fuite, il suit une troupe de théâtre en train de jouer La Mouette de Tchékhov… Avec Michel Piccoli. (Présentation : M. Corno)

Lycée du Parc : saison 2021-2022
Atelier « Plein Écran » ASC
• un film tous les mois, le mardi ou le jeudi
• à 20 h 00, à l’Amphi
• ... sur grand écran !!!
• et c’est toujours gratuit !


impression
pdf