Lycée du Parc

Accueil > CONFÉRENCES > Archives > Franck Lagarde, « Huître en lagune de Thau, le naturel reviendra-t-il au (...)


Franck Lagarde, « Huître en lagune de Thau, le naturel reviendra-t-il au galop ? »

« Huître en lagune de Thau, le naturel reviendra-t-il au galop ? »

Étude de la variabilité du recrutement de l’huître japonaise en lagune méditerranéenne

En France, la consommation de produits de la mer est traditionnelle voire millénaire. Pendant le 20ème siècle, la filière de production de l’huître (ostréiculture) s’est structurée pour répondre à une demande croissante des consommateurs. Cette structuration a permis l’intensification des élevages sur la bande côtière française, en particulier grâce aux écloseries industrielles. A partir des années 1990-2000, les approvisionnements en juvéniles (naissains) peuvent alors se faire sur « commande », rompant avec les approvisionnements en naissain naturel.

Cependant, aujourd’hui, au début du 21ème siècle, une perturbation majeure, en lien avec l’apparition d’un agent pathogène l’Ostreid-Herpes-Virus a induit un énorme phénomène de mortalité sur les juvéniles d’huîtres obligeant les filières françaises régionales à se remettre en question.

En Méditerranée, les écosystèmes lagunaires sont particulièrement impactés par cet agent pathogène et des nouveaux besoins, tels que la production de juvéniles naturels d’huîtres natives (naissain d’huîtres né en lagunes), sont apparus. Répondant à ce besoin, je vous présenterai l’approche expérimentale de la communauté scientifique et des ostréiculteurs méditerranéens ainsi que les nouvelles connaissances associées.


impression
pdf