Lycée du Parc

Accueil > rubrique cachée > Second Cycle - articles cachés > Moscou, Opus 5


Moscou, Opus 5

Un mois à Moscou ou à Lyon : opus 5 de l’échange entre le lycée du Parc (Lyon, 6e) et le Lycée Français de Moscou
Le drapeau de la Russie flotte pendant un mois aux côtés des drapeaux français et européen
5ème échange-immersion d’un mois entre le Lycée du Parc cet le Lycée Français de Moscou

Un mois d’échange

Dans le cadre de la convention de partenariat signée en 2011 entre Le Lycée du Parc et le Lycée Français Alexandre Dumas de Moscou, est organisé, pour la cinquième année consécutive, un échange pédagogique d’immersion entre les 2 établissements. Cet échange est assez unique en son genre puisque, pendant quatre semaines (du 11 janvier au 6 février 2016), des élèves de Première et de Seconde, et leurs professeurs, vont « échanger leurs vies ».

Un mois durant, dix élèves russisants du Lycée du Parc vivront à Moscou et suivront leurs cours au Lycée Français dépendant de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger (AEFE), où l’enseignement est assuré par des professeurs français selon les mêmes programmes que ceux suivis à Lyon. Un professeur du Lycée du Parc est en permanence au Lycée Français de Moscou, remplacé à Lyon par son homologue moscovite. Si les élèves vivent un mois loin de leur famille, les professeurs, eux, se relaient à mi-parcours (d’abord un professeur de Russe, puis un professeur de Lettres).

Les Lyonnais découvrent Moscou / les Moscovites découvrent Lyon

Le principe de ce séjour est celui de l’échange : la famille lyonnaise accueille pendant un mois l’élève du Lycée Français de Moscou dans la famille duquel le jeune Lyonnais est hébergé. En effet, le Lycée du Parc accueille de même les jeunes Moscovites qui vivent dans les familles lyonnaises. Les élèves se croisent, échangent donc bien leurs vies.

Cinquième édition

Les quatre premières éditions de cet échange d’immersion hors norme ont été de telles réussites qu’il n’est pas possible de répondre à toutes les candidatures lyonnaises.

Pour un séjour d’un mois, chaque famille paye 750 euros, qui couvrent les frais de transport, de visa et d’assurance. Des aides financières sont possibles.

La particularité de ce programme, outre sa durée exceptionnelle en temps scolaire, réside dans le fait qu’il donne la possibilité d’échanges à plusieurs niveaux : celui des élèves, des professeurs, des administrations, des familles. Les cuvées 2012, 2013, 2014 et 2015 ont bien montré que des amitiés solides étaient nées entre élèves, professeurs, et même familles entières, de la Moskova au Rhône.

Les Lyonnais découvrent Moscou, la culture russe et la vie quotidienne des Moscovites qu’ils partagent pendant une période suffisante pour s’imprégner vraiment de la spécificité russe, sans toutefois mettre en péril leur progression pédagogique vers le baccalauréat. Visites, excursions, rencontres dans des écoles russes, spectacles jalonnent quatre semaines bien remplies où de nombreuses amitiés se nouent.

Les Moscovites, outre pour la découverte de Lyon et de sa région, choisissent de venir un mois au Parc pour préparer leur post-bac, visiter le Salon de l’Etudiant, les journées « portes-ouvertes » organisées dans plusieurs établissements d’enseignement supérieur, rencontrer des conseillers d’orientation etc. Bien sûr, parmi les élèves moscovites séjournant au Parc, certains envisagent d’intégrer les Classes Préparatoires aux grandes Ecoles et ce premier séjour est parfois suivi d’une réussite à l’intégration (nous avons ainsi en ce moment, en Maths Spé, une jeune Moldave venue au Parc lors du premier échange de 2012). Vivant dans des familles lyonnaises, ils découvrent la vie quotidienne d’une grande ville française de province et goûtent aux plaisirs de la gastronomie, du cinéma, du théâtre et du ski.

Nouveautés 2016 :

- l’échange-immersion a été ouvert à quelques élèves de Seconde
- tous les Moscovites qui viennent à Lyon sont russophones : Russes, Moldave et Khirghize.

Voir en ligne : Blog du voyage à Moscou


impression
pdf