Accueil > PRÉPAS > Les Filières > Lettres A/L


Lettres A/L

Les classes d’hypokhâgne et de khâgne du Lycée du Parc permettent de préparer les concours d’entrée aux deux Écoles Normales Supérieures : l’ENS ULM et l’ENS LYON.

Il est possible de s’orienter, soit à l’issue de ces classes, soit après une scolarité dans une ENS, vers des voies très diverses ; l’expérience montre que les voies professionnelles suivies par les khâgneux et les normaliens sont variées : carrières du professorat et de la recherche bien sûr, mais aussi administration, journalisme, droit, banque, édition, archéologie, métiers de la culture etc.

Classes de première année (hypokhâgnes)Classes de seconde année (khâgnes)
Classe préparatoire de lettres

Classe préparatoire de lettres (A/L)
concours ENS Ulm-Sèvres

Classe préparatoire de lettres (LSH)
concours ENS de Lyon

Le latin et le grec


Pour le concours de l’ENS ULM, il est obligatoire de posséder au moins une langue ancienne : il est donc nécessaire de commencer ou de poursuivre, dès l’hypokhâgne, l’étude du latin ou du grec. Les étudiants envisageant de se spécialiser en lettres classiques suivent un enseignement dans les deux langues anciennes.

Pour le concours de l’ENS LYON, il n’est pas nécessaire d’avoir étudié le latin au delà du cours de "Langues et Culture de l’Antiquité" Cependant une bonne connaissance de la langue et de la civilisation latine est très utile à des étudiants qui envisagent de s’engager dans des études de lettres, langues et sciences humaines.
De plus, pour les futurs spécialistes de Lettres modernes, la présence obligatoire du latin dans les études universitaires (au niveau de la licence et de l’agrégation) en fait une option indispensable.

Histoire des Arts


Le Lycée du Parc propose aux hypokhâgneux qui le souhaitent, cette option de 4h, poursuivie à raison de 4h en Khâgne.
Cette option prépare aux épreuves d’option des deux ENS. Les élèves pourront donc, à l’issue de la première année, choisir de s’orienter vers la préparation de l’une ou l’autre école.
Former le goût, éduquer la sensibilité, enrichir la culture générale et artistique, ouvrir aux enjeux contemporains de la culture et de l’art, tel sera l’objectif commun.
Pour les élèves qui envisagent de se tourner vers les métiers de l’art (Ecole du Louvre, Ecole du Patrimoine par-exemple), cette approche leur permettra en outre d’affiner leurs choix à venir..

IEP (Institut d’Études Politiques)


Il faut savoir que l’accès à « Sciences Po » IEP Paris ne peut se faire qu’à Bac+0 et Bac+3.
De nombreux IEP de province ont opté pour des admissions Bac + 0
et Bac +1

L’accès au niveau « Bac + 3 »nous paraît particulièrement bien adapté aux élèves ayant suivi le cursus complet hypokhâgne, 2 khâgnes. Nous le recommandons parce qu’il permet d’aborder l’IEP avec les atouts d’une très solide formation intellectuelle et culturelle.

La réorganisation des classes d’hypokhâgne à la rentrée de septembre 2007 permettra au élèves de présenter dans de bonnes conditions les IEP de province sans qu’il leur soit nécessaire de suivre des enseignements spécifiques. Le module de préparation spécifique n’ayant plus de justification est donc supprimé. La meilleure façon de se donner des chances d’intégrer l’IEP Paris est de bien réussir son année d’hypokhâgne.

Écoles de commerce


Leur recrutement est ouvert aux étudiants issus de formations littéraires, avec des épreuves adaptées, reposant sur les programmes des concours de chacune des ENS.

Chaque année, des étudiants intègrent ainsi HEC, l’ESSEC, l’ESCP, l’EM de Lyon…

Une heure hebdomadaire de formation aux épreuves spécifiques de ces concours (résumé, synthèse de textes, épreuves d’oral) est proposée toute l’année aux khâgneux qui le désirent.

L’association « Khagna Lugdunensis »


Les classes préparatoires littéraires se distinguent par des traditions conviviales bien ancrées. Une petite illustration en est donnée par la dynamique association « Khagna Lugdunensis » qui réunit élèves, anciens et nouveaux et professeurs nouveaux et anciens.

impression Imprimer cet article
lecture
lecture